Construire son réchaud à thé Burkinabe

Mr Laron
Cet article fourni les explications relatives à la construction d'un réchaud à thé Burkinabe, un petit réchaud à bois de voyage, construit à partir d'une ancienne roue de vélo.
Publié le: 16 août 2007
Modifié le: 21 novembre 2013

Le matériel nécessaire

  1. Une roue de vélo
  2. Du fil de fer de 1 à 1,5 mm d épaisseur, à choisir en fonction du coéficient solidité/poids (du réchaud) désiré.
  3. Une pinces coupantes ou mieux un tournevis pour retirer les rayons
  4. une après-midi ensoleillée dans l'herbe.

Optionnel:

  1. Une theière et du thé pour etrenner votre nouveau réchaud.
  2. Deux pinces d'életricien + gants de chantier pour les mains sensibles.
  3. Une solide chainette inox pour faire la anse.

Construction pas à pas

Trouver une roue de vélo

Munis toi d’une roue avant de vélo dont il reste encore quelques rayons, une bobine de fil de fer et une pince coupante.

Seul le moyeu et les rayons nous intéressent. Elle peut être voilée, sans pneu, etc. On en trouve en abondance chez les marchands de vélos, dans les déchetteries communales et dans la rue le jour des grandes poubelles.

Trouver du fil de fer et une pince coupante

L’épaisseur du fil de fer choisi va déterminer le poids du réchaud, mais également sa solidite. A toi de choisir la taille qui te conviens. Au magasin, prend du gros (1mm?).

Retirer les rayons

Si c'est impossible, tu peux couper les rayons au niveau de la jente mais sur de nombreux modèles de roue, il est possible de les dévisser, ce qui permet de conserver les rayons avec la vis pour un usage futur.

Séparer et vider le moyeu...

Retire les rayons du moyeu. Dévisse et retire la tige au centre du moyeu, et les roulements à billes éventuels, de manière a ne plus avoir q’un cylindre creux.

Nettoyer le moyeu

On peut le dégraisser le plus completement possible pour un travail bien fait (haa la qualité).

Le matériel est prêt !

Tu dispose maintenant d’un moyeu de roue de vélo tout propre et d’une volée de rayons (propres aussi)

Glisser les rayons à travers les trous du moyeu.

La plupart du temps les trous sont plus ou moins en face des deux cotés mais un léger décalage ne pose aucun problème. Comme ils doivent passer a travers le moyeu, seul la moitié des rayons est utilisée.

Plier les bouts des rayons

Pour construire le pied tu peux plier les bouts des rayons, à la main ou a l’aide d’une pince. Les rayons doivent être pliés tous à la même hauteur, et avec le même angle.

Lier les rayons trois par trois

La technique la plus simple pour construire le pied, est de lier les rayons trois par trois au bout, avec un petit tour de fil de fer. Trois pieds suffisent pour assurer la stabilité du réchaud. Sinon il est possible de réaliser le pied a l'aide d'un tissage comme pour le foyer, ce qui est plus pratique et plus beau, mais demande un peu de travail supplémentaire... question de goût.

Le pied est fait !

A ce moment, l’ensemble devrait déja être assez rigide et les rayons de devraient plus bouger de trop pour réaliser l'étape suivante.

Le pied sera tricoté ensuite au moment de la finalisation.

Préparer le volume du foyer

Une fois le pied construit, plier les rayons de manière homogène pour définir la forme générale du réchaud. Tout les types de volumes peuvent être tentés, et l'idéal est dadapter à son usage, voire à sa casserole.

Démarrer le tricotage.

Coince un long fil de fer quelque part pour démarrer. Il y a plusieurs manière de tricoter ton réchaud, mais celle-ci donne un résultat assez esthétique et solide. Attention : le fil doit passer a l’extérieur pour que le volume du foyer soit plus grand.

Tricoter le corps du réchaud

Tricoter lentement en serrant bien.

Il est beaucoup plus facile de garder la main fixe, le pouce appuyant sur le fil, et de faire trourner le réchaud, que l’inverse.

Il est utile de laisser un trou pour l'allumage dans le bas du foyer qui peut être réalisé par la suite en écartant légèrement les passes.

Finalisation

Ton réchaud burkinabais est presque finis ! Une fois que le volume de foyer est suffisant, replie un rayon sur deux vers l’intérieur du réchaud, et plie les autres à l’horizontale, pour faire un support à la théière et fixer le tricotage (évolution bruxelloise du réchaud).

UPDATE 2012: Finalement à l'usage, je recommande fortement de tricoter le pied également. Les rayons liés forment des éléments pointus parfois dangereux et qui gênent pour transporter le réchaud dans un sac. Avec un pied tricoté votre réchaud ressemblera à un diabolo, facile à prendre!